Actualités

Chine : conditions d’entrée et mesures sanitaires

Depuis le 6 avril 2022, les voyageurs autorisés à se rendre en Chine depuis ou via la France doivent présenter un résultat négatif à deux tests virologiques (RT-PCR) s’ils ont été vaccinés (deux doses) avec un vaccin inactivé (Sinopharm, Sinovac, etc). Pour les voyageurs non-vaccinés ou vaccinés avec un autre type de vaccin, un test sérologique (détection d’anticorps IgM) est également nécessaire, selon les modalités extraites de la notice disponible sur le site de l’ambassade de Chine en France. Les tests doivent être effectués dans un des laboratoires agréés par l’ambassade de Chine en France ou par l’un des consulats généraux de Chine.

Toute arrivée en provenance de l’étranger fait l’objet d’une mise en quarantaine pour une période de 14 ou 21 jours selon les villes, dans un lieu désigné par les autorités locales.

Rappelons qu’en raison d’une recrudescence de cas de Covid-19, la ville de Shanghai est soumise à un confinement strict pour une durée indéterminée. Et la situation sanitaire à Pékin demeure par ailleurs très évolutive avec un nombre croissant de quartiers classés « à risque », entraînant des confinements localisés de plus en plus nombreux, sans exclure un confinement généralisé dans les jours et les semaines à venir.

Pour Hong Kong, à compter du 1er avril, les résidents en provenance de France entièrement vaccinés, pourront de nouveau embarquer à destination de Hong Kong directement (sans devoir séjourner 14 jours dans un pays tiers). Ils devront être munis d’un résultat négatif de test PCR de moins de 48h et d’une preuve de réservation d’hôtel de quarantaine d’au moins 7 jours. Le régime de quarantaine se trouve également allégé : à leur arrivée à Hong Kong, les voyageurs devront effectuer une quarantaine d’au moins 7 jours en hôtel suivie de 7 jours d’auto-observation. Détails des conditions d’entrée sur Consulat Général de France à Hong Kong.